Couverture_n°_130.jpg

De Kiev ou d’Athènes
Double-clic extérieur

Juste comme ta beauté                                                                                                                                                 Athènes a mille pieds
Le pont se reconstruit                                                                                                                                                           On manifeste ici
Les feux de Maïdan les morts                                                                                                                          Les yeux les temps les corps
Juste tout juste comme                                                                                                                                             Juste tout juste comme
Un petit bout de vie                                                                                                                                                        La scansion de la vie
Perdu dans le décor                                                                                                                                                         Perdue dans le décor
Je t’aime et dans les pierres                                                                                                                                   En rouge en noir en pluie
Où a-t-on mis l’Histoire                                                                                                                                                  Sur les pavés du soir
Là-bas une inconnue                                                                                                                                               Le chant venu des mains
Venue de l’Enfant-Loin                                                                                                                                              Marche vers l’Acropole
Fleurit des yeux mort-nés                                                                                                                                              Le cœur ouvert enfin
Dans un tout petit coin                                                                                                                                              Juste tout juste comme
Juste tout juste comme                                                                                                                                                   Le souffle d’une idée
S’il y avait un matin                                                                                                                                                          Et l’on se lève autour
Juste comme ta bonté                                                                                                                                                       Juste comme un été
L’aiguillon est partout                                                                                                                                             L’aiguillon suit la somme
Toi qui m’appris la lutte                                                                                                                                       Des soleils de chaque lutte
Juste comme un chemin                                                                                                                                            Juste tout juste comme